À propos

Guide acoustique

Qu'est-ce que le son ?

Fréquence

Le son peut ĂȘtre dĂ©crit comme de l’Ă©nergie qui se propage par des vibrations Ă  travers l’air ou tout autre milieu. L’oreille interne transforme cette Ă©nergie en signaux Ă©lectriques que notre cerveau traitera et percevra comme du son.

Les ondes sonores ont deux caractéristiques de base :

– La frĂ©quence, qui dĂ©termine la hauteur d’un son.

– L’intensitĂ©, exprimĂ©e en dĂ©cibels.

Fréquence : Comment les ondes sonores voyagent-elles ?

La longueur d’onde dĂ©termine la frĂ©quence du son. Elle se mesure en cycles par seconde et s’exprime en hertz.

Le spectre audible pour l’oreille humaine se situe dans la plage de 20 Ă  20 000 Hz. Plus la valeur est Ă©levĂ©e, plus le son est aigu. En ce qui concerne le traitement des espaces, la plage gĂ©nĂ©ralement traitĂ©e se situe entre 100 et 5 000 Hz.

Tons aigus

Hautes frĂ©quences – Onde courte – 2 500-12 000 Hz (exemple : ton de tĂ©lĂ©phone).

Tons moyens FrĂ©quence de la parole – Longueur d’onde moyenne – 250-2500 Hz (exemple : voix humaine)

Tons graves

FrĂ©quences graves – Longueur d’onde longue – 50-250 Hz (exemple : appareils de ventilation)

DĂ©cibel

L’intensitĂ© ou le volume du son est exprimĂ©e en dĂ©cibels, une unitĂ© logarithmique largement utilisĂ©e pour indiquer le niveau sonore ambiant. L’oreille humaine a une tolĂ©rance allant jusqu’Ă  140 dĂ©cibels, seuil Ă  partir duquel survient la douleur.

La valeur en dĂ©cibels n’a rien Ă  voir avec la frĂ©quence d’un son. Par exemple, le chant d’un oiseau et le ronronnement d’un ventilateur pourraient avoir la mĂȘme frĂ©quence, mais Ă  des volumes diffĂ©rents.

Pourquoi est-ce important ?

Dans les espaces de travail actuels, en distribution ouverte, les employĂ©s sont soumis Ă  des stimuli auditifs qui peuvent ĂȘtre gĂȘnants. Typiquement, ces bruits se situent dans la plage de 60 Ă  80 dĂ©cibels, alors que la valeur recommandĂ©e pour le bruit ambiant se situe autour de 45 dĂ©cibels.

On peut facilement imaginer que trop de bruit a un impact direct sur la concentration et la productivitĂ© des employĂ©s, et qu’il interfĂšre avec leur communication.

Il existe plusieurs moyens de prĂ©venir le stress liĂ© Ă  l’incapacitĂ© de se concentrer, des cabines acoustiques Ă  la crĂ©ation de micro-environnements avec des sĂ©parateurs, en passant par le traitement des surfaces avec des panneaux acoustiques.

Temps de réverbération

Le temps de rĂ©verbĂ©ration, exprimĂ© en secondes, est le temps pendant lequel un son diminue de 60 dB. La suppression totale de la rĂ©verbĂ©ration n’est gĂ©nĂ©ralement pas souhaitable, car le temps de rĂ©verbĂ©ration doit ĂȘtre ajustĂ©, par le biais de matĂ©riaux d’absorption acoustique, aux problĂšmes spĂ©cifiques d’un espace donnĂ©. Ainsi, le temps de rĂ©verbĂ©ration sera toujours influencĂ© par le volume de l’espace et les matĂ©riaux absorbants dĂ©jĂ  prĂ©sents dans l’espace (matĂ©riaux, objets, personnes, etc.).

À titre indicatif, le temps de rĂ©verbĂ©ration dans un bureau ne devrait pas dĂ©passer 0,75 seconde, tandis que dans un auditorium, des valeurs comprises entre 1,5 et 2 secondes sont acceptables.

Pourquoi est-ce important ?

Dans un espace de travail, des temps de rĂ©verbĂ©ration trop Ă©levĂ©s intensifient et aggravent les sons gĂȘnants, car ils sont rĂ©flĂ©chis de maniĂšre rĂ©pĂ©tĂ©e par les murs, les tables et autres surfaces dures.

Il en rĂ©sulte des difficultĂ©s pour tenir des conversations avec les collĂšgues, ainsi que des distractions causĂ©es par d’autres conversations dans le mĂȘme espace.

L’utilisation de matĂ©riaux absorbants permet de remĂ©dier Ă  ces problĂšmes et d’attĂ©nuer la rĂ©verbĂ©ration.

Vous pourriez aussi aimer

Guia AcĂșstica

Panier d’achat

0
image/svg+xml

No products in the cart.

Continuer vos achats